Elles font le marché #7 : Le boom des formations en marché de l'art

14 juin 2021 à 19h48 - 2540 vues
Télécharger le podcast

Elles font le marché, le 3ème mercredi du mois à 19h. Le premier podcast sur le marché de l'art au regard féminin. Proposé par Les Soirées des Femmes du marché de l'art et Art District Radio. Une série de documentaires sonores de 28 min. qui croise témoignages, réflexion et expertise de celles qui évoluent au sein du marché de l'art français pour l'évoquer sous le prisme de leur regard de femmes.

Accéder à la page du podcast ici

Pour cet épisode estival qui coïncide avec la fin des cursus et l’approche des grandes vacances, Julie est partie à la rencontre d’étudiantes qui se destinent aux métiers du marché de l’art. Héloïse, Camille, Milena, Marina et Constance, 5 jeunes femmes qui sont en niveau master ou tout juste diplômées et qui ont déjà une idée assez précise du chemin professionnel qu’elle souhaite entreprendre post-études.

Ces témoignages reflètent la diversité des cursus qui existent aujourd’hui. Depuis une dizaine d'années, il y a une explosion des formations hybrides qui préparent aux métiers du marché de l’art, que ce soit au sein des universités ou au sein d’écoles privées spécialisées. Comment s’orienter, que choisir, la fac ou une école privée ? Faut-il faire la même formation pour devenir commissaire-priseur, experte, galeriste, marchande... ?

Pour nous éclairer sur ce panorama des formations, Julie a rencontré deux femmes qui sont en charge de ces cursus, l’une à l’université, l’autre au sein d’une école privée : la première, Sabine Berger est maître de conférence à Sorbonne Universités et co-responsable pédagogique de la double licence « Histoire de l’Art - Droit » coordonnée par Sorbonne Universités et Paris II Assas et participante au Master II professionnel « Droit du Marché et du Patrimoine artistique » à Paris II-Panthéon-Assas. La seconde, Cynthia Cervantes, est spécialiste du management culturel, responsable du département international à l’IESA (Ecole internationale des métiers de la culture et du marché de l’art), à savoir du parcours Bachelor et MBA intégralement dispensé en anglais.

Une chose n’a pas changé : les femmes sont toujours les plus nombreuses sur les bancs de l’école, au sein de ces formations - en très grande majorité d’ailleurs ! - par contre, elles sont beaucoup moins minoritaires à des postes clefs sur le marché du travail.
.
Idée originale : Céline Aâssila & Julie Chaizemartin
Narration : Julie Chaizemartin
Réalisation : Art District Radio
Visuel logo : Mojito Fraise 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article