A l'Atelier #3 : avec le peintre Dorian Cohen

24 février 2021 à 19h01 - 1748 vues
Télécharger le podcast

ART INTERVIEW, A L'ATELIER jeudi à 14hLe podcast qui dessine la scène picturale française. Julie Gabrielle Chaizemartin pousse la porte des ateliers d'artistes.

Episode 3: avec Dorian Cohen

C’est un huis-clos à deux voix, un instant presque volé, un moment de couleurs en suspension, de matières en création. Au milieu des toiles, des cadres, des pinceaux, des crayons, des burins. La voix des artistes se soulève et fait naître des images.

Au cœur d’Aubervilliers, une cité d’artistes. La neige en fait un endroit plus calme et plus froid que d’habitude. Derrière l’immense portail rouge, le peintre Dorian Cohen me conduit d’abord à travers une grande cour sous un haut toit de tôle puis derrière une petite porte. On a d’abord l’impression d’un grand hangar puis on est étonné de se retrouver sur une petite scène de théâtre. Il a son atelier niché ici depuis 5 ans, au milieu de cette ruche, la Villa Mais d’Ici, dans le quartier Villette Quatre Chemins. La peinture, une passion depuis pas si longtemps. A un peu plus de 30 ans, Dorian Cohen réalise en ce moment sa première exposition personnelle dans une galerie parisienne, la Galerie Paris-Beijing, rue de Turbigo. Ses toiles veloutées de vert étaient d’abord des vues urbaines, des paysages avant d’évoluer en scène de genre émouvantes habitées de personnages, véritables portraits du quotidien. Aujourd’hui, c’est la peinture à plein temps. Alors qu’auparavant, Dorian s’était engagé dans une toute autre voie professionnelle. L’artiste me raconte cette rencontre avec un art qu’il ne connaissait pas et qui est devenu une révélation, constituant désormais son chemin de vie.

Le peintre Dorian Cohen est exposé en ce moment dans un solo show à la Galerie Paris-Beijing jusqu’au 13 mars 2021. Son exposition s’appelle "Bien que cela soit naturel". 

Crédit photo (visuel) : Suzan Brun

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article